On ne voit pas toujours avec les huit yeux des autres

Ce proverbe japonais m’a toujours donné à réfléchir. On ne voit pas toujours nos propres travers, nos défauts, qui pour les autres sautent aux yeux. Et peut-être que l’on pourrait appliquer ça aux relations de couples.

Du moins c’est que je me questionne à appliquer pour moi. On me dit que je me fais avoir, souvent. On me dit que c’est une belle histoire, qu’il y a « quelques chose », parfois. Et quelque part je ne vois que ce que je veux bien voir. Quand on me dit d’abandonner, de passer à autre chose ou tout autres remarque désagréable (« t’es une grosse conne niaise ») je prends ça pour des procès d’intentions inadaptés et malvenus. Mais il suffit qu’une copine me dise « nan franchement t’inquiète c’est génial » et hop je suis gonflée à bloc pour des semaines.
Ce qui est à noter c’est qu’on parle là d’un fuck friend et qu’en plus j’ai été élevée à coup de « non les gens ne voient pas ce qui se passe dans une relation et ne doivent JAMAIS voir. » le problème c’est qu’on fait ça très bien à 99% du temps.

Alors, est-ce que l’ « amour », ou tous sentiments dérivés, nous rendent vraiment aveugles au point de ne pas voir ce qui agresse la vu perçante des huit yeux de nos amis ou est-ce que l’erreur de jugement (groupé) de notre entourage est envisageable et que finalement une relation sincère peut totalement avoir l’air d’une grande arnaque ?

On a tous, à un moment, critiqué le choix du nouveau compagnon d’un pote ou d’une copine. Mais quand ça nous arrive, les réflexions nous semblent déplacées, pas appropriées. Oui parce que c’est bien connu « nous c’est différent » et puis tu comprends « moi je le/la connais ».
Certaines histoires qui semblaient mal partie deviennent des idylles parfaites et éternelles, des relations sérieuses avec engagement bague et présentation aux beaux-parents finissent en joyeuse exécution sommaire suivie d’une belle castration ou d’une liguaturation des trompes home made sans anesthésie. De parfaites brutes épaisses se révèlent êtres des hommes tendres et attentionnés dans l’intimité et une fille calme et gentille en apparence complètement amoureuse peut en fait être une méga garce lorsque la fête est finie. Les paris que l’on aurait fait nous auraient coûtés cher…

Après des heures de réflexions (voir des jours, voir des MOIS!!! ) j’en viens à une conclusion qu’il ne me fait pas du tout, mais alors vraiment pas du tout, avancer, à savoir qu’on ne voit pas avec les huit yeux des autres certes, mais que parfois il vaut mieux en avoir deux avec un strabisme que les huit a -2…

Publicités

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. Princess*
    Mai 15, 2009 @ 19:07:41

    Hmmm enfin ceci dit tu peux aussi conjuguer le strabisme de tes deux yeux et les yeux de taupe de tes potes, tu te rapprocheras certainement plus de la vérité… Enfin j’dis ça, j’dis rien.

    Mais de toute façon dans cette histoire (bordel ça va faire un an qu’on en parle de ce coup de bite quand même), ce qu’il faut voir c’est ce que ça t’apporte à toi (les autres, fuck).
    Si la balance penche plus dans le négatif que dans le positif, tire toi avant d’envisager la ligature des trompes comme la seule solution pour te pendre.

    That’s all folks!

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :