Ne la laisse pas tomber…

Je suis  tombée il y a quelques jours sur un forum, ou un jeune homme se plaignait du passé de sa chère et tendre dont il était totalement amoureux mais qui est une « ex libérée » comme il a intitulé poliment le post. Évidemment quelques lignes pour tard c’était une « salope ».
Je crois que ce ne serait pas rendre justice au « jeune homme » (oui il était vraiment jeune semble-t-il) et aussi aux commentaires que j’ai pu lire que de résumer aussi simplement la situation.
Donc reprenons les faits :
Joseph (oui appelons le joseph, ça m’inspire) aime hummm comment l’appeler ? heuu disooons Marie (comme la vierge oui, moi les prénoms bibliques…) enfin bon donc nos deux tourteraux sont ensembles depuis un petit moment, il s’aiment et.. ET NON ils ne vont pas avoir un enfant sans avoir fait de saiks…non ils se contentent de faire du sexe et c’est sympa mais bon franchement rien d’exceptionnel selon Joseph, qui en vient à se demander ce qu’ont pu trouver à Marie tous les mecs qu’elle s’est tapée, qui soit dit en passant sont nombreux parmi ses potes… Bon Marie aime joseph (c’est très important de le redire..) mais elle ne peut évidemment pas revenir sur son passé que Joseph lui reproche parce qu’il trouve qu’une fille ça ne doit pas se donner comme ça et que c’est franchement pas cool de croiser ses ex…

Alors évidemment s’en suit quelques « gros con, chacun fait ce qu’il veut de son cul » ce qui me semble tout à fait justifié.
Et puis est arrivé disooons… Gabriel!  ici Gabi (oé c’est plus intime que Gabriel et moins vulgos que Gabou) n’est pas un ange loin de là, Il a en effet une ptite dose de concervatisme dans certaines de ses paroles mais toujours teintée de bonnes intentions. Enfin bon Gabriel arrive et il a un avis qui sort un peu du lot entre les insultes au mec et les « oé nan mais quand même on peut pas sortir avec une telle salope »
Globalement Gabriel dit que bon faut aussi comprendre le pauvre Joseph, il est en *concurrence* constante avec le passé de Marie (elle a connu l’immaculée conception, c’est quand même chaud de faire mieux) et qu’il doit souvent se sentir comme un pigeon parmi les centaines, que dis-je : des milliers, voire des millions d’ex qu’elle a eu qui n’ont pas comptés… Bon il ajoute à cela que c’est en effet une mauvaise idée de saouler Marie en lui répétant qu’elle est une salope (elle le sait bien, PUTE!) non il vaut mieux lui dire qu’on ne se sent pas à la hauteur pour qu’elle lui dise « c’est toi que j’aime maintenant ». Qu’en « contrepartie » on doit aussi la rassurer un peu et ne pas lui montrer de dégoût (sans déconner?) ce qui aurait pour effet de la faire tomber dans les bras d’un mec moins regardant sur son passé et bien plus rassurant.

Pour finir, notons que Gabriel est quand même assez fier d’avoir à son bras une salope repentante (voir repentie) sur qui beaucoup de gens bavent…

J’ai bien commencé une demi douzaines de réponses pour le forum que je n’ai jamais finies, et puis tant qu’à faire autant vous faire part de mon avis ho combien important et passionant de salope ou « ex libérée » (wech appelez moi Marie Madeleine !).

Cher Gabriel (oé nan en fait je ne le connais pas et je n’aurai pas le courage de mettre le lien sur le forum mais ça fait grave solennel genre ça fais cool quoi) DONC,
je reprends.

Cher Gabriel, cher Joseph,
Vos réflexions ont grandement retourné mon (tout) petit coeur (de salope) et je ne peux resister à l’envie de vous poser une première petite question : Vous étiez puceaux avant de rencontrer Marie ?
Parce que que vous ayez eu une ou 490 nanas avant, on se sent toujours en concurrence avec les ex…
Bon j’admets ce point là c’est plus de la provoque qu’autre chose…Quoique…

Revenons-en aux orgasmes de Marie, parce que c’est finalement bien là qu’il y a un problème. Messieurs, ne sous-estimez pas Marie, ne vous prenez pas pour ses sauveurs (c’est jesus notre sauveur…)ne la prenez pas (trop) pour une tarte dégoulinante de glucose : si vraiment elle prenait plus son pied avant, elle n’hésiterait pas une seconde à vous servir du « je préfére qu’on reste amis » ou même comme c’est une salope et qu’elle le sait, que vous le savez le « je ne suis vraiment pas une fille pour toi »  reste très crédible.
Elle a fait certaines choses avec un ou plusieurs de ses ex ?(ptetre même en meme temps !!! haaan. bon ok j’arrête), vous avez surement fait la même chose, et peut être qu’elle veut (re)découvrir çà AVEC VOUS. Enfin bon je vais pas non plus lancer trop de roses(pourquoi des roses? pour les épines évidemment) à nos deux petits salariés de PME. Je rajouterai juste que vous insultez un peu beaucoup l’intelligence de la salope que vous aimez.

Pour ce qui est de votre besoin d’entendre des mots d’amour rassurants c’est en effet très important mais j’ai presque l’impression que c’est une façon de pousser Marie à se persuader qu’elle vous aime. Etes-vous bien sûr que vous voulez être persuadés de son amour ou est-ce que vous voulez qu’elle se mette bien dans le crâne qu’elle vous aime, qu’elle ne peut pas vivre sans vous et que vous être au centre de toute sa petite existence ?
Enfin si elle le dit c’est aussi qu’elle doit le penser. Et ce n’est pas pour autant (les doutes, la concurrence, votre virilité malmenée…) que vous pouvez éviter de lui dire vous, que vous tenez à elle, qu’elle est importante bla … nan parce qu’on connait tous cette méthode de mec « nan mais attends, moi je ne vais pas lui dire c’est pas mon genre, mais de toute façon *elle le voit bien*. Parce que bon dans ce cas là, elle peut donc aussi arrêter de vous rassurer, son changement de vie est déjà une preuve suffisante nan ?
Pour ce qui est de la fierté… C’est bien…On est contente d’apprendre qu’on peut être une « salope super trophée »… Mais je me demande si vous acceptez vous aussi de servir de pôtiche de vos Marie respectives (huhu jeux de mots…) ? Non parce que bon si à certains moments vous la trimballez mais que lorsqu’elle s’approche de vous en d’autres circonstances vous fuyez « arrêteeeeeuuuh on pourrait nous voir »  alors dites-vous que si vous arrivez enfin à ne pas montrer de dégout pour son passé… Vous merdez lamentablement là dessus…c’est donc kif kif elle se sent rejetée, elle se sentira tout aussi mal.

Finalement la vraie question (avec les 40 précédentes) c’est plutôt que de voir tout de votre point de vue de victime d’une salope, de mec castré par un passé selon vous discutable, avez-vous envisagé de vous placer à sa place réellement? Vous lui avez posées les questions qui vous tracassent ? Vous ne vous êtes jamais dit qu’elle se posait les mêmes ? Vous ne vous dites pas que sans tout ça elle ne serait pas « elle » ? Et surtout, est-ce que vous avez envisagé à un seul moment de la voir juste comme elle est, juste pour ce qu’elle est, au moment où elle s’endort dans vos bras, quand elle se réveille souriante ou de super mauvais poil le matin…?

+
bisou.
Marie Madeleine

Bon évidemment ce n’est pas une réponse vraiment correctement développée (qui pourrait à tord être prise comme une agression, une suite de reproches..) et je n’ai pas pris tous les arguments présents sur le forum mais après tout çà, c’est marrant j’en suis venue à me demander si ce n’était pas un complexe purement masculin. Pas la peur de ne pas satisfaire son compagnon hein… Non mais juste celle de se dire que si quelqu’un d’autre est passé dessus c’est un peu comme le sol des chiottes publiques. Au début c’est un peu crade mais on y rentre quand même, à la fin de la soirée, c’est vraiment super dégueulasse à donner envie de fuir….étrangement dans de nombreux cas, messieurs peuvent aller pisser dehors et nous pas…donc on a un peu pas le choix on s’y fait on s’accomode de ce qu’on a en se disant que c’est pas si dramatique… Les mecs dans les chiottes publiques comme avec une nana qui selon eux est bien trop libre, fuient en courrant et préférent aller pisser sur un autre mur : ils ne seront jamais aussi tranquilles et posés que dans les chiottes mais bon c’est plus acceptable socialement.

Publicités

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. Mey
    Déc 12, 2009 @ 02:23:55

    très bonne analyse et j’adore la métaphore de la conclusion !

    Je me faisais le même genre de réflexion sur les différences hommme/femme concernant le fait de coucher avec des « moches »

    Un mec pourra s’en tirer socialement en disant un truc genre « une bite n’a pas d’oeil » ou « ouais mais elle accepte l’ass to mouth » alors qu’une fille se sent obligée de sortir des trucs du style « ok, il est pas très beau mais il a une super personnalité/beaucoup d’humour/du charme » alors qu’en fait elles aussi se sentent comme un dimanche matin où on crève la dalle et il n’y a plus rien d’autre à bouffer qu’un reste de pizza racorni d’il y a 3 jours que même un petit somalien rachitique voudrait pas toucher, mais bon, quand on a faim ….

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :