Loi normale de l’intérêt et courbe de Gauss

« Mais c’est qui elle » et vas y que je farfouille sur facebook et que je psychote, et que je me fais des films…
Des semaines à être imbuvable, insupportable… à se dire que c’est la fin, se sentir vexée voire humiliée de la relation entre Jules et une nana qui semble tout à fait parfaite. En tout cas aux yeux de Jules.
Et alors qu’on se sent juste l’âme d’un vieux jouet démodé je crois qu’il peut arriver un moment étrange. Celui ou en fin de compte on s’en fout. Elle n’est pas moins parfaite, on n’en est pas moins dénuée d’intérêt aux yeux de Jules, on n’est pas moins vexé ou même blessée… Non, juste on commence à se dire que de toute façon, on n’y pourra rien. Au départ on se désintéresse « des événements » : ils se parlent, ok m’en fou. Plus qu’a moi, qu’est ce que j’y peux? Ils se voient…ok c’est vexant mais bon quoi que je fasse… qu’il l’emmène aux dîners où il est invité sans penser à vous ou fasse le tours des sex shop… on ne peut pas être plus royaliste que le roi.

Et au bout d’un moment, la crainte de perdre Jules devient… étrange, on en serait attristée, hein, y’a pas de doute, mais bizarrement, on se sent résignée.
Oui je risque de perdre Jules.
Oui je l’apprécie et ça sera extrêmement douloureux mais… ça va arriver.

Mais quelque part, on sait que ce n’est pas le seul problème. On ne comprend pas ce détachement parfois, que l’ont peut avoir… peut-être finalement c’est nous que J. est en train de perdre. C’est juste bien moins facile à admettre : dans l’autre sens on pourra se tenir pour responsable, on pourra se battre pour le récupérer. Mais là… non. Il faut juste espérer qu’il réagira.
Un jour. A un moment où sa meilleure nouvelle copine sera occupée. Où il n’aura rien d’autre à foutre que vous parler.

NB : vous vous demandez peut-être pourquoi ce titre si mathématique. C’est simple la courbe de Gauss (en très gros) c’est la courbe en cloche. finalement c’est l’intérêt qui monte pour cette superbe paire de chaussures jusqu’à en devenir une obsession. Et finalement, de les voir partout va finir par nous faire passer à autre chose voire même nous les faire totalement détester…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :