« j’additionne les addictions… »

Notre génération cumule les addictions en tout genre. Jeux vidéo, internet, porn (d’ailleurs « the internettt is for pooooorrrnn »), shopping, … (drogue et alcool mais ça ce n’est pas vraiment nouveau).

Pour ne pas prendre un exemple vu revu et déjà abordé, prenons FB. Oui FB m’obsède. Après avoir passé des plombes à dire que JAMAIS je n’irai sur un site qui permet le recueil d’informations et tout et tout… j’ai fini par m’inscrire, limiter tout l’accès : les amis, les infos visibles par les autres. Et puis, à un moment je me suis dis que « allez ça ne peut pas faire de mal » j’ai accepté plus de gens, laissé filtrer quelques infos (pas vraiment n’importe lesquelles et pas sans raison je dois avouer), et puis j’ai l’impression d’avoir été un peu dépassée. Les soirées s’organisent sur fb, les photos post soirée se font sur fb, on n’oublie plus les anniversaires, on garde contact, on retrouve des gens. Je ne dis pas là que FB est indispensable, loin de là. On se débrouillait très bien sans, on peut encore se débrouiller sans mais « il y a tout le monde, ou le plus grand nombre, c’est plus facile bla bla bla ».

Pourtant ça a une tonne de défaut un site pareil. Pas spécialement notre vie privée déballée à (en moyenne) 200 « amis » qu’on voit souvent moins d’une fois par an voire par vie. Non. C’est l’espèce d’addiction que ça entraîne. Cette frénésie avec laquelle on se connecte « à son fb » pour aller voir ce que font les autres, les petites combines pour voir si Jules a commenté des photos de Gertrude, et voir si comme à chacun des statuts de Jules, cette charmante adulescente envahissante a encore laissé des messages comme si elle pissait sur le fb de votre cher et tendre vous montrant que c’est « son domaine ». L’idée déjà qu’on (« je » mais je préfère le « on » : je ne suis pas seule dans le sac : je nous y met tous) puisse dire ce genre de chose.
Le coté officiel que donne Fb aussi fait peur : un couple se forme, il se note sur fb, s’il est enlevé c’est le drame, s’ils ne le remettent alors qu’ils sont à nouveau en couple vous pouvez être sure que la moitié des gens l’apprendront il leurs sortiront un « ha bah tiens, je ne pensais pas puisque sur FB… »

Aussi loin que je me souvienne sur le net j’ai toujours « mentis » sur l’âge, le nom, la ville…. Que du faux.
Ce soir, alors que je regardais pour la 400ième fois les commentaires de Gertrude, je me suis dis que ce n’était plus possible. Fb alimente les obsessions, le côté voyeur, malsain, parano, suspicieux… Je me suis dis « je n’ai qu’a supprimer mon compte »…
Bien sûr non je ne le ferai pas. Flemme de récupérer toutes mes photos. Flemme de me taper les 40 000 « mais pourquoi t’es plus dans mes contacts? On n’est plus copains? Ha t’as quitté fb…Mais pourquoi?!! ». Mais surtout, qu’est ce que je surveillerais frénétiquement si je n’ai plus accès à un tas d’informations souvent erronées ou limitées. Et puis quand bien même cela alimente ma parano, parfois ça la calme…
J’ai l’impression et c’est probablement pas qu’une impression de trouver des excuses bidons à mon manque d’envie/de volonté de quitter l’énorme machine à broyer la vie privée déguisé en réseau social.

Et avec cela vous prendrez bien un peu de Superbus …

Publicités

3 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Britney
    Sep 23, 2010 @ 21:37:58

    T’es faible en fait…

    Réponse

  2. Lola
    Sep 24, 2010 @ 01:40:50

    Mais complètement…C’est l’age que veux tu …

    Réponse

  3. Britney
    Sep 24, 2010 @ 20:24:38

    Tu verras quand tu seras vieille, ça sera pire ^^

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :