Again (Part II)

J’avais prévu un article, même deux, je ne savais pas trop quoi raconter. Le 29 mars cela faisait 2 ans que ce blog a ouvert.

 

2 ans de psychologie de comptoirs ca se fête nan?

 

J’ai trop peur de me répéter. Je trouve flippant ce syndrome de la page blanche depuis des semaines. C’est une sensation assez frustrante. Je n’écris plus du tout et ca me manque. Alors j’ai décidée de me cultiver. Voilà, je vais potasser des cours de psycho sur le couple.
Peut être parce que, malgré une montagne de stress et d’emmerdes qui me semble insurmontable, je trouve 10 secondes pour me demander si je ne déconne pas un peu par moment, si je ne suis pas puérile, égoïste, que je n’écoute rien. J’imagine que la vie de couple avec moi ne doit pas toujours être des plus simple. Je me demande si j’en demande trop.
En général on s’imagine que se remettre en question pousse inexorablement à changer d’avis. Heureusement j’ai  accumulé un tas de petits « trucs » pour me souvenir.

Non, je n’en demande pas trop.

Je n’ai pas l’impression que cette année se présente mieux que la précédente. Mais cette fois ci, malgré tout je sais ce que je ne veux pas. Vraiment. Et cette fois je retiens. Je n’oublie rien, j’ai tout noté. C’est indélébile, et je préfère encore pleurer seule que de refaire les mêmes conneries.

 

Publicités

Love & loose a son facebook !

NAN j’ai même pas honte….(booon ok un peu…beaucoup.)
Mais bon j’ai trouvé une liste ( ❤ les listes) des bonnes raisons d'avoir un FB:

– Vous saurez enfin quand je publie (enfin) un article.

– Vous allez enfin savoir qui sont les autres gens qui, comme vous, n'ont absolument rien à foutre de leurs vie (à part lire ce genre de merdes)

– La possibilité de vous moquer sur fb sans que je ne puisse directement modérer vos propos dans l'unique but de faire croire que je suis une nana super cool que tout le monde aime.

– Une façon plus simple et interactive de vous faire participer en m'inspirant *d'éventuelles* conneries que vous inscrirez sur le wall/commentaires…

Bon ok ça fait légers et c'est même pas crédible… Enfin bon c'est ici que ça ce passe :
(oui ce truc moche là)

Profil de Lovendloose Lola
Profil Facebook de Lovendloose Lola
Créez votre badge

Mise au point.

Bon voilà j’ai enfin réussi à poster un premier article, pas terrible certes mais j’ai quand même passé des heures à me demander si c’était ce qu’il fallait, comment l’écrire….Bon j’ai enfin réussi.

Mais je crois qu’il est temps je crois de faire quelques avertissements d’usages :

je n’écris pas bien du tout, je fait un nombre incalculable de fautes au centimètre carré.

Je n’ai pas vraiment de but précis pour ce blog, surement juste raconter ma vie pas vraiment plus palpitante que la votre, voire même encore plus chiante!

Les commentaires sur vos vies, votre expérience de la chose sont les bienvenues, des questions à soumettre au peuple? Je suis prenneuse aussi.

Enfin je tiens à ce que vous remarquiez le subtile jeu de mot de l’url par rapport au titre (love AND loose=> lovEND loose) pour lequel on peu applaudir une amie au level humoristique des plus douteux (mais c’est elle qui a le champ et les sushis alors on va éviter de la tailler en pièce pour le moment )

enfin bon voilà toute critique (constructive) est la bienvenue.

Enjoy!

Parce qu’il faut bien commencer…

Ça a commencé comme souvent ça commence. Un presque ras le bol, trop faignant pour mener quelque part, une envie de renouveau-mais-pas-trop pour ne pas bousculer les habitudes, une envie de changer-pour-plaire-mais-quand-même-rester-soi. On vide tous les placards, on trie, on jette des tonnes de papiers qu’on accumule depuis des années. Les cartons jamais déballés, et les tonnes de fringues qu’on ne porte plus depuis les années 90 et la fin des boys bands…

Quand on se lance dans ce genre d’entreprise, le grand tri ne suffit pas, quand on est la dedans, on veut changer bien plus que la gueule de l’appart. Et là on rentre dans un (affreux?) cercle presque vicieux : est ce que c’est l’envie de changement de vie qui à entraîné ce grand ménage, ou est ce le grand tri de l’appart qui donne envie de tout changer?

Avec le ménage j’avais prévu aussi le passage chez le coiffeur, une remise au boulot sérieuse, un essaie de mise au clair de ma vie sentimentale (on peut toujours rêver nan?) mais le ménage me pousse encore plus à ce changement physique, à la fin de certaines fréquentations, redéfinir les priorités, ou du moins essayer.

Le tri touche à sa fin, le passage chez le coiffeur a été fait, l’épilation est prévue, la remise au boulot est en cours quant à la vie sentimentale….humm on en parlera dans un prochain billet.

Bon n’empêche que tout ça soulève de vives inquiétude chez certains de mes potes (« naaaan mais c’est quoi ce rangement militaire de tes jupes ???? ») et même moi je m’inquiète : oui parce que je me dis que quelque part c’est aussi pour plaire à un garçon et puis si jamais ce n’était que ça ? Et si je n’avais pas vraiment envie de changer ????!!!

L’hystérie me gagne évidement, tout ça me donne horriblement envie de me trouver un psy (physiquement aussi intelligent que ses méthodes d’analyses) et m’allonger sur le divan pour quelques heures (ou quelques minutes selon les performances) .

Enfin évidement je n’ai pas le temps de me trouver un psy et tout (oé si vous avez bien suivi je suis perdu dans mon tri) alors un soir j’ai pris une grande décision : j’ouvre un blog !!!

Et donc :

TADAAAAAAAAAM